jonque-borde-coque-lamelle-colle
 
Access this page in English
Voir les Plans
Jonque de Plaisance


Faire construire votre Jonque de Plaisance en Inde:
Les Avantages

Les constructeurs amateurs peuvent choisir à partir de plusieurs kits qui donnent un excellent début de construction avec des garanties sur la qualité des bois utilisés

Pour construire une JDP 12.5m le constructeur amateur doit compter à peu près 3,500 heures de travail, beaucoup moins bien sûr pour deux personnes

Construction d'une jonque de plaisance®

Le procédé est largement connu puisqu'il a été préconisé dès la fin du siècle dernier (ou l'autre) par HERRESHOFF, et réutilisé depuis par nombre d'architectes avec seulement les simplifications successive autorisées par la qualité des colles et en fonction de la taille et de l'usage des bateaux. Les essences de bois utilisées sont d'approvisionnement courant tels: iroko, acajou, pin d'Oregon ou pin du nord, teck etc.

La solidité des plis lamellés étant considérablement supérieure au bois massif, l'allégement des structures qui en a découlé a permit, pour une même longueur de flottaison, de réduire considérablement de déplacement des coques ainsi construites. La qualité des colles résorcines et des époxy donnent aux structures lamellées (comme au contreplaqué d'ailleurs), une longévité inégalée avec des frais d'entretien extrêmement réduits.

Les mâts sont également en lamellé avec un creux central. Contrairement à l'apparence, ils sont simples à réaliser, comme pour le reste par une personne seule.

Les voiles sont en Dacron de 270-300g/m2, ce qui pour un voilier normal serait insuffisant, mais renforcé par les bambous, devient un grammage tout à fait adéquat.

bordage finition de la coque
etrave dérive
Symbols Chinois qui définissent une jonque méthode Herreshoff
chantier La Rochelle


Premier bordé de coque, lamellé collé
Premier bordé de coque, lamellé collé

tableau arrière1
tableau arrière2